La Galerie du Cabestan

26 août 2011
Photographie de collectionMiniature par Apercite.fr

Visitez le site : Photographie de collection
Suivre son actualité : Le monde de la photographie d'art

Il faut être un peu fou pour lancer une activité de tirage de photographie de collection. Encore plus fou pour choisir un procédé exigeant et coûteux comme le tirage au platine-palladium, qui s’incruste dans les fibres du papier. Mais l’objet résultant est superbe, et pour s’en convaincre, il suffit de lire les témoignages des clients heureux. Bien sûr tout cela a un prix, étonnamment bas, puisqu’un tirage revient à peu près à 100€ (édition limitée et numérotée).

Laurent Gloaguen propose des tirages à partir de photos anciennes. Une de mes préférées s’y trouve « Migrant Mother » de Dorothea Lange, qui fut un de mes chocs photographiques, il y a bien des années, et qui continue à me happer à chaque fois que je la regarde. Sa photothèque comprend aussi de magnifiques portraits de Gertrude Käsebier, des bateaux, bien sûr, et des photos de New York. Des photos récentes, aussi, dont des tirages du Capitaine, qui partent manifestement très vite.

Alors que les tirages numériques tiennent quelques années, que les photos imprimées par les laboratoires classiques tiennent quelques dizaines d’années, la nature même du tirage au platine-palladium fait que l’image durera aussi longtemps que son support, et sans se dégrader. Le blog du site a peu d’actualités, mais elles sont très intéressantes pour l’amateur de tirage ou celui qui souhaite en réaliser. La préparation du papier, par exemple, explique bien le procédé. J’ai adoré la vidéo présentant les différentes étapes du tirage. D’abord parce que, avec son fond sonore, ses accélérés, ses titres, elle évoque un peu les premiers films du temps du muet. Et surtout parce qu’elle montre bien la minutie du travail d’artisan, la qualité de l’image… et l’alliance avec les procédés modernes, le négatif étant restauré sur ordinateur, et « produit » par une imprimante à la maison. (Eh oui, un négatif, ça n’a pas besoin d’être sur une pellicule, c’est un transparent avec une image en négatif, tout simplement).

Photographie , , , , ,